Mode de Vie

GÉNÉRATION ANXIÉTÉ

Publié

GÉNÉRATION ANXIÉTÉ

Photo by Ian Espinosa on Unsplash

Presque la moitié (41%) de la population canadienne présente des risques élevés de troubles mentaux. C’est la génération du millénaire qui est la plus à risque, alors que leur pourcentage à risque s’élèvent à 63%. L’un des troubles mentaux les plus présents chez cette génération est l’anxieté. Mais, pourquoi autant de milléniaux ont un trouble d’anxiété?

Les troubles financiers
L’argent représente une inquiétude très importante au sein de notre génération. Comme mentionné dans un article précédent, les milléniaux font face à des soucis financiers différents de ceux des générations précédentes et ils sont très endettés.

L’impact de la technologie sur le sommeil
Au sein de l’ère numérique, nous avons grandi avec l’accessibilité à la technologie, notre génération est souvent caractérisée comme étant surstimulée. Plusieurs études démontrent que notre sommeil est perturbé par l’utilisation/la présence excessive des écrans, ce qui nous prédispose à souffrir d’anxiété.

Le travail qui s’incruste dans la vie personnelle
L’accessibilité à la technologie et la modernité des méthodes de travail ont eu un effet de métamorphose sur l’équilibre travail-vie personnelle. Alors qu’auparavant, il était très facile de laisser les inquiétudes professionnelles au travail, il est maintenant très difficile de complètement séparer les inquiétudes professionnelles de notre vie personnelle. Nous ne laissons jamais réellement le travail à notre lieu de travail (pour ceux qui ont un lieu physique associé à leur emploi), car pour les milléniaux, ce qui importe n’est pas le nombre d’heures effectuées, mais plutôt les résultats du travail effectué. Ainsi, le travail nous suit à la maison.

La prise de décision
Notre société moderne nous offre de nombreux choix et possibilités. Face à ce large éventail, nous sommes plusieurs à éprouver de la difficulté lorsqu’il s’agit de prendre une décision. En effet, en offrant une panoplie de choix, notre société nous force à nous questionner de plus en plus sur chaque décision (alors qu’auparavant ces décisions ne représentaient même pas des choix, car il n’y a avait qu’une seule option), ce qui peut causer de l’anxiété.

Bien que la proportion de milléniaux étant prédisposés à souffrir d’anxiété dans leur vie semble alarmante, il faut contextualiser ce chiffre. En effet, il faut prendre en compte que nous sommes une génération qui est davantage consciente et accorde de l’importance à la santé mentale. Ainsi, c’est normal que notre génération soit davantage diagnostiquée avec des troubles d’anxiété puisque nous sommes plus à l’aise d’en parler et d’avoir recours à de l’aide professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *