Home Fr

Les milléniaux et les relations amoureuses

Publié

Les milléniaux et les relations amoureuses

Les milléniaux se distinguent significativement des générations précédentes, en ce qui concerne les relations amoureuses. En 10 ans, le taux de célibataires de cette génération est passé de 52% à 64%. Ces individus, nés entre 1980 et 2000 sont d’ailleurs beaucoup moins porté à se marier dans la vingtaine que les générations antérieures. Pourquoi est-ce que notre réalité est-elle si différente sur le plan des relations amoureuses ?

Alors que les générations de nos parents et grands-parents suivaient des étapes de vie prédéterminées (éducation, emploi, mariage, enfants), il est possible de remarquer que les milléniaux vont à l’encontre de ces normes. Selon la psychologue Jennifer B. Rhodes, le mariage n’est pas perçu comme une nécessité auprès de cette génération, mais plutôt comme un luxe. Un grand nombre de milléniaux décident d’attendre avant de s’engager dans une relation, en choisissant alors d’accorder leur temps et leurs énergies à se créer un mode de vie stable en se préoccupant de leur carrière et de leurs finances.

En plus d’évoluer dans une société avec des réalités différentes que celles auxquels faisait face nos ainés, les milléniaux ont grandi avec la norme du divorce. Ainsi, plusieurs sont méfiants face à l’idée du mariage.

Il y a également cette peur, voir cette phobie, de s’engager dans une relation auprès de la mauvaise personne. Avec la prépondérance des applications de rencontre, une abondance de choix s’offre, ainsi pourquoi s’engager maintenant avec telle personne s’il y a cette possibilité qu’une personne meilleure pour soi se retrouve à un clic?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *