Mode de Vie

Comment les milléniaux pourraient bénéficier d’une semaine de travail de 4 jours?

Publié

Comment les milléniaux pourraient bénéficier d’une semaine de travail de 4 jours?

Photo par STIL sur Unsplash

Les miiléniaux sont constamment en quête de s’améliorer en adoptant diverses tendances en matière de bien-être. L’une de ces tendances est le concept d’une semaine de travail de 4 jours, nous permettant d’avoir un week-end de 3 jours, ce qui rendrait le temps que nous consacrons au travail et à la vie plus équivalent.

Cette idée est très populaire parmi les employés, leur permettant d’avoir un jour de congé supplémentaire qui pourrait être consacré du temps à leurs besoins et obligations personnels. Mais cette idée commence également à gagner du terrain auprès des employeurs. De nombreuses entreprises commencent à considérer la semaine de travail de quatre jours comme un moyen de stimuler la productivité pendant les heures de travail. En 2018, une entreprise néo-zélandaise nommée Perpetual Guardian a commencé une expérience de 4 jours de travail par semaine au sein de ses 240 employés. Cette expérience a obligé les équipes à être plus efficaces à bien des égards. Avec une journée de moins allouée aux tâches, cela a forcé les équipes et les individus à consacrer plus de temps à leur travail. Les résultats montrent une hausse de 6% du chiffre d’affaires et de 12,5% de la rentabilité. D’autres résultats de cette étude montrent des impacts positifs sur la performance, la créativité et la rétention des employés.
Bien qu’elle ait ses amateurs, l’idée d’une semaine de travail de quatre jours a également ses critiques. Beaucoup y sont sceptiques, car ils pensent que cela leur coûtera plus cher, ou qu’il est trop difficile à mettre en place (supervision, flexibilité, etc.).

Ainsi, alors qu’elle a ses adeptes et ses critiques, la semaine de travail de quatre jours est un concept qui devient de plus en plus populaire, et qui commence à se répandre dans la société (que ce soit par des conversations, des expériences ou des implémentations).

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *