Mode de VieNouvellesSociété

4 choses à savoir sur l’interdiction de Tik Tok

Publié

4 choses à savoir sur l’interdiction de Tik Tok

Photo par visuals sur Unsplash

Plus tôt cette semaine, le président des États-Unis, Donald Trump, a annoncé qu’il souhaitait «interdire» la populaire application «Tik Tok» en raison de problèmes de confidentialité des données personnelles. Nous explorons cette interdiction potentielle pour mieux la comprendre.

1. Des doutes sur les raisons derrière cette possible interdiction
Officiellement, l’administration Trump a déclaré que sa préoccupation était que la Chine collecte des informations sur les utilisateurs américains de TikTok.
Cependant, le mois dernier, les rassemblements de Donald J. Trump dans l’Oklahoma et à Tulsa ont été ruinés par les « TikTokeurs » qui ont acheté la plupart des billets, mais ne se sont pas présentés. Cette interdiction de TikTok pourrait-elle être un moyen pour Trump d’empêcher que cela se reproduise et affecte sa campagne? C’est la théorie qui circule sur TikTok.

2. Donald J.Trump veut qu’une entreprise américaine achète l’application
Lundi le 3 août, le président américain a déclaré qu’il interdirait cette application aux États-Unis le 15 septembre si deux conditions ne sont pas remplies. Premièrement, une entreprise américaine doit l’acheter, et deuxièmement, l’entreprise doit donner au Trésor américain un pourcentage du prix de vente. «Les États-Unis devraient obtenir un pourcentage très élevé de ce prix, car nous le rendons possible», a-t-il déclaré.

3. Demander un «pourcentage de ce prix» n’est pas conventionnel
Le fait que Donald J. Trump demande au gouvernement d’acquérir un «très grand pourcentage de ce prix» est non-éthique et peu orthodoxe. Selon Nicholas Klein, avocat chez DLA Piper, le gouvernement n’a pas le pouvoir de conclure un accord privé par le biais du comité sur les investissements étrangers aux États-Unis (le comité chargé d’examiner les investissements étrangers aux États-Unis). Il n’est certainement pas conventionnel pour un président de demander une partie du prix de vente d’un accord privé sous prétexte que sans lui, cet accord n’aurait pas lieu.

4. Trump serait probablement incapable d’interdire l’application
Bien que le Comité des investissements étrangers aux États-Unis ait des preuves solides contre TikTok, le gouvernement américain ne serait probablement pas en mesure d’interdire légalement cette application aux États-Unis. Selon James Lewis, directeur de la politique technologique au Centre for Strategic and International Studies , le gouvernement est légalement en mesure de sanctionner une application s’il y a eu des cas de violations commerciales, d’espionnage, de vol de propriété intellectuelle ou de prolifération, ce qui n’est pas le cas avec TikTok. En effet, si l’administration Trump ordonnait une interdiction de cette application, elle serait contestée devant les tribunaux.

Bref, certains sont d’avis que cette interdiction de TikTok a d’autres raisons que celles données par le gouvernement, une interdiction réelle est hautement improbable et les demandes de l’administration Trump ne sont pas conventionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *