Nouvelles

Nouvelle vague d’accusations d’harcèlement sexuel au Québec

Publié

Nouvelle vague d’accusations d’harcèlement sexuel au Québec

Dans les derniers jours, une nouvelle vague d’accusations de harcèlement sexuel (similaire au movement #moiaussi) a vu le jour au sein du milieu artistique québécois. Alors que le milieu culturel québécois a été critiqué dans le passé, cette vague semble différente avec des résultats et conséquences immédiates.

L’animatrice et comédienne Maripier Morin s’est vue accusée d’harcèlement sexuel et de racisme par la chanteuse Safia Nolin. Dans sa publication Instagram, elle décrit en détail la soirée de mai 2018 en incluant même des photos, illustrant les bleus résultant des gestes dont elle accuse Maripier Morin.

Cette dernière a répondu aux accusations en prenant responsabilité et a annoncé une pause professionnelle afin de faire recours à de l’aide professionnelle.

Les chanteurs Alex Nevsy et Kevin Parent se sont également vus respectivement accusés de coercition et d’inconduite sexuelle. Dans le cas de Nevsky, l’accusatrice est une ex-conjointe et il a décidé lui-même de partager cette histoire publiquement, alors que Kevin Parent s’est fait publiquement accuser sur les réseaux sociaux.

Dans les trois cas, ces personnalités ont subi des conséquences immédiates quant à leurs associations professionnelles. Les compagnies Blush, Bonlook, Buick ainsi ont toutes rompu leurs partenariats avec Maripier Morin. De plus, plusieurs productions la mettant en vedette sont désormais inaccessibles.

Musicor et Distribution Sélect ont suspendu leur collaboration avec Alex Nevsky pour « une durée indéterminée».

L’agence de spectacle et de tournées Preste a rompu tous liens avec Kevin Parent en dénonçant les actions dont il fut accusé.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *